Sous le nom “Anthropologie dans l’espace”, le peintre français, Yves Bélorgey, donne à voir  l’espace habité sans jamais montré ses habitants.  Un vide trop souvent synonym de désolation, surtout dans les espaces de sur-urbanisation, mais ici, au contraire, nous découvrons avec étonnement combien ces constructions traduisent une plénitude sociale. Au MAMCO de Genève du 17 octobre au 20 janvier 2012 dans le cadre du cycle Eternel Retour, séquence automne-hiver 21012-13

Yves Bélorgey, Les Avanchets, Architectes: Steiger Partner AG, Benjamin Förderer, Franz Amrhein, Février-Mars-Avril 2011, 240 x 240 cm, Huile sur Isorel, Coll. de l’artiste

Yves Bélorgey,  Les Avanchets, Architectes: Steiger Partner AG, Benjamin Förderer, Franz Amrhein, Février-Mars-Avril 2011, , 240 x 240 cm, , Huile sur Isorel, Coll. de l’artiste

Yves Bélorgey, Vue d’exposition, 2012, Mamco, Genève, Photo : Ilmari Kalkkinen

Yves Bélorgey, Vue d’exposition, 2012, Mamco, Genève, Photo : Ilmari Kalkkinen

Michèle Laird, née Haffner, trained as a journalist, became an international arts administrator (visual arts and theatre), successively in Paris, New York and London before moving to Switzerland, where she now covers the art beat and presides several associations.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: